Féfé a charmé et conquit l’Olympia : le retour d’une authentique complicité en concert

Posted By on 29 nov 2013 | 3 comments


• C’est pour la 4ème fois que je retrouve l’attachant Féfé après une date à la Cigale, au Bataclan et en première partie de Christophe Maé à Carcassonne, cette fois ci dans une des salles les plus mythiques de Paris : l’Olympia.

Féfé

•Le retour de Féniksi
Féfé, rappeur et chanteur français d’origine nigériane, est aussi connu sous le nom de Féniksi dans le collectif de rap Saïan Supa Crew [SSC]. Il embarque pour une carrière solo en 2009 accompagné du grand producteur « Dan the Automator », avec l’album multicolore Jeune à la Retraite dans lequel le rappeur, loin des clichés, nous raconte avec sincérité sa vie de trentenaire désabusé. Le succès de ce premier album le conduit au disque d’or. Cette réussite permet à Féfé de revenir la tête haute en 2013 avec Le Charme des Premiers Jours. Dans cet album, Féfé a gagné de la sensibilité, mais aussi de la maturité. Il y fait part de ses expériences, de ses états d’âmes, et pose des thèmes familiaux, le tout sur fond de reggae, blues, rock et soul.

•BigFlo et Oli, la preuve que le talent n’a pas d’âge
La première partie du concert est assurée par deux frères toulousain, Bigflo & Oli. Sur scène, le duo à la verve acérée est accompagné par un talentueux violoncelliste qui met le feu ! Les trois artistes sont très jeunes mais leur aisance est remarquable. Le résultat sur scène fait penser au collectif Fauve dans une optique plus street rap, avec des paroles crues et slamées accompagnées par la mélodie d’un violoncelle. Le mélange original  des deux univers hétéroclites est très réussi ! En tout cas c’est certain, on n’a pas fini d’entendre parler des talentueux rappeurs Bigflo et Oli.

•Une réelle complicité entre Féfé et le public
Tel le messie de l’Olympia, Féfé fait une entrée remarquable et traverse  la foule en attaquant le show avec la chanson Lalala song (ou le chant d’une étoile).  Le chanteur ne cache pas sa joie d’être parmi nous et le concert commence dans une atmosphère de folie pure. A sa demande, tout le monde met ses mains en l’air et des immenses vagues de bras se lèvent de haut en bas, au rythme des paroles proclamées par Féfé . Le chanteur, toujours accompagné de son fidèle bonnet, instaure dès le début la bonne ambiance caractéristique de ses concerts. Il passe alors aisément des chansons rap de son premier album que le public semble bien connaitre, à ses dernières chansons dans une ambiance plus soul reggae. Entre chaque chanson, Féfé discute, joue, et communique sa bonne humeur avec un public déchainé. Il s’amuse et c’est un réel plaisir pour nous de partager avec lui ces instants de complicité, devenu parfois trop rare de nos jours lors des concerts.

fefe2

Vers le milieu du concert et après avoir largement varié les chansons de son répertoire, le chanteur nous annonce une surprise  : la venue de son ancien acolyte Leeroy, un membre du Saïan Supa Crew. Cet expert dans l’art du human beatbox partage alors avec Féfé une de leur chanson. Puis les deux rappeurs se lancent dans une version personnelle de l’incroyable Niggas in Paris des célébrissimes Jay-Z et Kanye West. Après cet interlude, Leeroy, Féfé, et son acolite de scène Dj Fun se lancent tous les trois dans une bataille de danse, et c’est en bon seigneur que Féfé déclare l’égalité à l’issue du combat.

On a notamment pu apercevoir dans le public la présence du rappeur Youssoupha, celui-ci s’est même vu offrir une dédicace spéciale de son confrère du rap Féfé pendant le concert !

•Pour résumer : Féfé réussit l’exploit fort d’emmener la salle de l’Olympia au plus profond de son univers, brassant le rap, le reggae, le blues, le rock et la soul. L’aisance sur scène de Féfé n’est pas à démontrer, c’est une bête de scène qui échange et communie avec son public. Ce qu’on retiendra de la prestation de Féfé, autre que son charme, c’est sa sincérité et son authenticité. Celui que l’on nomme le rappeur technique du rap français ne nous fera pas oublier de sitôt ce concert.

BigFlo et Oli : en concert le 7 mars prochain à la Boule Noire à Paris

 

3 Comments

  1. Salut salut ! Je te suis sur Twitter et je trouve l’idée de ton blog super . J’aime bcp tes articles en plus j’ai crus voir qu’on avait les mêmes goûts musicaux. Je suis un peu curieuse mais j’aimerais savoir comment se fait il que tu vas a autant de concerts, étant encore au lycée ? (T’economise ou t’as des places par je ne sais quel moyen aha) bref continue comme sa !

    Post a Reply
  2. Hey ! Tout d’abord MERCI de lire mon blog ! J’apprécie énormément les gens avec de bons goûts musicaux ;)
    Alors pour les places de concerts il faut d’abord savoir que la musique est ma passion, et comme j’habite Paris dès qu’un groupe me plait j’essaye d’aller les voir car c’est facile pour moi et en plus j’y vais toujours avec ma meilleure pote. Au niveau de l’argent (car oui les places de concerts c’est très €€€) soit je les demande à Noël ou à mon anniversaire, soit je m’arrange pour gagner des places à des concours, ou alors je connais des gens qui m’y invite. Ça change souvent !
    Je te remercie pour tes encouragements ça me fait plaisir ♡
    Bisous tchao !

    Post a Reply
  3. Super article !! Continue !!

    Post a Reply

Répondre à Melissande Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ neuf = 13

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>